Aller au contenu
Dans ce balado, Marie-Michèle s'entretient avec Francis Beauregard d'Élyme conseil pour discuter de déchets et d'économie circulaire.

Et si une mine d’or se cachait derrière les déchets de votre entreprise?

Épisode 028 du balado des entreprises ambitieuses qui n’ont pas de département marketing et qui souhaitent réduire et revaloriser leurs déchets.

Dans notre dernier épisode de « J’aime ta compagnie », nous avons abordé les astuces pour gérer nos déchets dans une perspective de développement durable avec Francis Beauregard d’Élyme conseils, expert en économie circulaire.

Les déchets peuvent en révéler beaucoup sur une entreprise. Comment peut-on les valoriser pour transformer ce qui est perçu comme des pertes en véritables trésors?

En quoi les déchets peuvent-ils en dire beaucoup sur une entreprise ?

Les déchets produits par une entreprise peuvent révéler énormément sur ses pratiques de gestion, sa productivité et son efficacité. Comme l’explique Francis Beauregard, expert en économie circulaire chez Élyme conseils, « voir les poubelles d’une entreprise, c’est comme lire son ADN ». Cela permet de comprendre le niveau de gaspillage et les opportunités potentielles de valorisation des matières résiduelles.

via GIPHY

L’économie circulaire, c’est quoi ?

L’économie circulaire est un modèle économique visant à réduire la consommation de ressources et la production de déchets en bouclant les cycles de vie des produits. Autrement dit, les déchets de l’un deviennent la matières premières de l’autre.

Cela implique une optimisation des processus de production pour minimiser les pertes et favoriser le réemploi des matériaux.

Pour en finir avec le « produire, consommer, jeter »

Elle s’oppose au modèle linéaire traditionnel (produire, consommer, jeter). Cette méthode de production où les matières premières sont transformées en produits qui utilisés, puis jetés. L’économie circulaire, quant à elle, cherche à créer des boucles fermées où les déchets deviennent de nouvelles ressources.

Pour en savoir plus sur l’économie circulaire :

via GIPHY

Pourquoi s’intéresser au modèle de l’économie circulaire pour son entreprise ?

L’adoption de l’économie circulaire peut apporter de nombreux avantages, notamment :

  • Réduction des coûts liés à l’élimination des déchets.
  • Création de nouvelles sources de revenus à partir de matières valorisables.
  • Amélioration de l’image de marque et attractivité pour les consommateurs soucieux de l’environnement.

Des exemples d’entreprises qui ont intégré l’économie circulaire

De nombreuses entreprises, grandes et petites, ont intégré avec succès des pratiques d’économie circulaire.

Par exemple, certains micro-brasseurs transforment leurs résidus de brassage en nourriture pour animaux, ou même pour les humains. Comme les craquelins Malterre produits à Rivière-du-Loup.

Michelin loue désormais ses pneus aux entreprises détenant des véhicules lourds plutôt que de les vendre. Leur durée de vie est ainsi optimisée.

Pour donner une seconde vie aux surplus de fruits et légumes, Loop Mission les transforme en jus, bière et même en Gin avec les épluchures de pommes de terre des chips Yum Yum.

L’industrie de la pêche est aussi très proactive pour trouver des mécanismes de ravalorisation de ses résidus.

via GIPHY

Quelles stratégies mettre en place pour intégrer l’économie circulaire dans sa stratégie d’affaires ?

Voici quelques stratégies clés :

  • Analyse des déchets : Comprendre quels types de déchets sont générés et identifier ceux qui peuvent être valorisés.
  • Partenariats stratégiques : Collaborer avec d’autres entreprises pour transformer des déchets en ressources.
  • Optimisation des processus : Réduire les pertes dès la conception des produits (écoconception).
  • Reconditionnement : Donner une nouvelle vie aux produits usagés par la réparation ou la remise à neuf.

Faire attention à l’écoblanchiment (greenwashing)

Il est crucial de ne pas tomber dans le piège de l’écoblanchiment, c’est-à-dire prétendre adopter des pratiques durables sans les mettre réellement en œuvre. Il faut aussi éviter d’adopter ce modèle pour simplement « bien paraître ».

La transparence et la documentation des actions sont essentielles pour maintenir la crédibilité de l’entreprise.

Nous avons abordé la question de l’écoblanchiment dans notre épisode des tendances marketing 2024. À réécouter pour en savoir plus!

Une source infinie de partenariats entre entreprises

Pour que l’économie circulaire puisse prendre forme, les entreprises doivent se parler entre elles. Il faut créer des liens, créer des opportunités. Voilà une autre façon de créer des partenariats stratégiques avec des entreprises.

Élyme conseils offre par exemple des ateliers de maillage où les entreprises peuvent échanger sur leurs besoins et offres en termes de déchets et de ressources. Comme le souligne Francis Beauregard, « consulter les employés et les partenaires actuels peut souvent révéler des opportunités insoupçonnées ».

Ici à La Firme, nous croyons beaucoup aux partenariats stratégiques, dans toutes leurs formes, pour permettre aux entreprises de rayonner (sans se ruiner). Nous avons d’ailleurs consacré un épisode de balado complet à ce sujet.

L’économie circulaire, un impact positif pour les entreprises et leur communauté

L’économie circulaire offre une opportunité précieuse pour les entreprises de réduire leurs coûts, générer de nouvelles sources de revenus et améliorer leur image de marque.

C’est aussi un modèle qui devra prendre de plus en plus de place dans les années à venir pour préserver notre environnement. Les ressources que nous consommons n’étant pas infinies!

Pour joindre Francis Beauregard et son équipe chez Élyme Conseils :

Et vous, quelles actions mettez-vous en place dans votre entreprise pour transformer vos déchets en véritables pépites? Partagez vos trucs ici pour qu’on puisse tous s’inspirer ensemble 👇✨.

L’équipe de La Firme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *