Aller au contenu
Marie-Michèle Bélanger et Caroline Houle discute de courage entrepreneurial et sur les façon de transformer l'adversité en possibles.

Courage entrepreneurial : transformer l’adversité en possibles avec Caroline Houle

Épisode 015 du balado des entreprises ambitieuses qui n’ont pas de département marketing. 

L’entrepreneuriat est un parcours parsemé d’obstacles ET de formidables occasions de croissance. Nous sommes allées à la rencontre de Caroline Houle, coach d’affaires et de développement personnel. Elle a pour mission d’aider les individus à honorer leur vie pleinement.

Nous avons voulu comprendre avec elle comment il est possible de passer d’un état de peur à un état où l’on voit l’univers des possibles devant soi. Même quand on fait face à des zones de turbulences qui sont hors de notre contrôle.

Comment aborder tous les défis de la vie entrepreneuriale avec plus de confiance? Plongez dans cette discussion tout aussi intègre qu’inspirante ici 👇.

Pourquoi décider transformer l’adversité en opportunités?

Dans cette discussion avec Caroline, nous avons pu découvrir comment s’y prendre pour s’autocoacher. Question de sortir de l’immobilisme et de retourner dans l’action avec le sourire.

  • Identifier et surmonter les blocages qui empêchent de saisir le potentiel de croissance de son entreprise.
  • Cultiver une mentalité résiliente face aux crises et transformer les défis en vecteurs de croissance.
  • Développer sa confiance en soi comme entrepreneur ou tout simplement comme humain, pour aborder chacun des obstacles avec plus de sérénité.

Gestion de la peur et de la résilience entrepreneuriales

Identifier les signaux d’alarme de l’immobilisme

La torpeur et la peur peuvent se manifester par une sensation de stagnation ou une incapacité à prendre des décisions. On est dans l’immobilisme.

Le fameux hamster qui roule sans cesse dans notre tête et qui donne cette impression d’être pris et de ne pas être capable de s’en sortir. Il représente à la perfection cette peur qui nous empêche d’avancer.

Parmi les signaux qu’il est possible de ressentir et qui sont courants dans la pratique de Caroline. 

  • Être dans un état de manque.
  • Se lasser d’un état à plat et de ses pensées envahissantes.
  • Se juger constamment soi-même.
  • Remettre en question son propre jugement.
  • Se sentir déconnecté d’avec soi-même.

Savoir reconnaître ces signaux est la première étape pour initier un changement positif. C’est ce qui nous permet d’adopter des stratégies qui permettent d’enfin avancer. 

« Je souhaite amener un bémol là-dessus. À mon sens dans la vie, c’est un travail qu’on peut faire en continu, de se garder dans l’ouverture des possibles. Parce que c’est facile de retomber dans d’autres travers si jamais c’est notre tendance personnelle. »

Caroline Houle

Cultiver l’optimisme et la résilience

Adopter une perspective optimiste est essentiel pour naviguer à travers les aléas entrepreneuriaux. Bien que cela ne s’avère pas toujours facile, il faut l’avouer. Faire preuve de compassion envers soi-même, c’est la clé. C’est un travail en continu : il faudra continuellement y travailler.

Lors de ses coachings, Caroline aide ses clients à apprendre à s’observer.

« Ensemble, on monte à 10 000 pieds dans les airs pour observer ce qui se passe. »

Caroline Houle

C’est ainsi que l’on peut prendre conscience de nos croyances. Celles qui causent de l’inertie.

La question suivante est : « Qu’est-ce qui peut être fait aujourd’hui » pour s’aider à reprendre action, à sortir de cette torpeur? Quelle sera la prochaine action pour sortir de notre immobilisme? 

Son objectif comme coach est d’aider les personnes coachées à « apprendre à pêcher, plutôt que de leur donner directement du poisson. » Pour qu’il soit de plus en plus facile et rapide pour une personne de retourner dans le fameux état des possibles.

Stratégies pour développer sa résilience entrepreneuriale

Pour mieux traverser chacune de ses périodes de torpeur, Caroline possède sa propre recette qui se décline par la musique et la spiritualité. 

Chaque entrepreneur possède sa propre recette pour honorer sa vie et devenir fière de chacune de ses parts d’ombre et de lumière. Pour arriver à trouver sa propre recette, il faut arriver à identifier ce dont on a besoin pour être bien. Trouver les choses qui nous font du bien à l’âme.

Il faudra peut-être, même certainement, quelques essais et erreurs pour y arriver. Comme on le dit si bien dans l’épisode : « ce n’est jamais terminé, c’est quelque chose à cultiver ».

« Et ce n’est pas égoïste Marie-Michèle. Moi j’ai l’impression que quand on est vrai, on va contribuer autour de nous fois mille. Alors ce n’est pas égoïste. »

Caroline Houle

L’action : pilier du succès entrepreneurial

Autrement dit, la seule façon de sortir de la torpeur est de passer à l’action. En identifiant les croyances qui nous immobilisent et les gestes qui nous permettent de reprendre confiance en nos capacités, on peut reprendre la route des possibles.

Et ce sont ces possibles qui nous donnent de l’énergie, contrairement à la peur qui nous en gruge.

Et vous, que faites-vous pour honorer votre vie personnelle, professionnelle et entrepreneuriale?

Il est possible d’être accompagné sur la route des possibles avec Caroline Houle. Pour en savoir plus sur ses services ou pour apprendre à mieux connaître son approche, on peut la retrouver sur Facebook, Instagram ou LinkedIn. On peut aussi communiquer avec elle directement par courriel à l’adresse : caroline@honorerlavie.ca.  

L’équipe de La Firme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *